Etui à CC en cuir

Selon le post de Chewbacca

Les côtes sont données à titre « indicatif » (surtout en ce qui concerne la longueur), celles-ci correspondent à un 5 à 6/8 type Dovo Astrale ou autre ou TI Le bison par exemple. Pour certains modèles rajouter, suivant différences, 10 à 20mm sur les deux  pièces ‘longues »

Nécessaire :

  • Du cuir (1mm d’épaisseur)
  • Cutter
  • Règle
  • Alêne
  • Molette à marquer
  • Aiguilles et fil de lin poissé
  • Color Dye + pinceau (selon le cuir)

Donc, choisissez une pièce de cuir de votre choix (dans ce cas précis, un tanné chrome de couleur chocolat), 1 mm d’épais semble un bon compromis.Découper une bande de 50mm de large.

Couper une bande dans le morceau de cuir

Couper 3 bandes de 20, 250 et 140mm. Assurez-vous d’être « d’équerre »

On découpes les morceaux

Découper à l’aide d’un cutter des demi-cercles sur les pièces de 140 et 250 (avant et arrière de la “future” pochette)
Utiliser par exemple un verre (ici diamètre 50mm).

On découpe les arrondis

Sur la pièce de 250, à l’opposé de la découpe précédente, découper « à main levée » la languette (55mm de long sur 30 de large).

Découpage de la languette

Effectuer une découpe toujours à main levée sur 5mm en laissant 8 à 10mm de chaque côté.

On découpe une petite ouverture

La tranche de ce cuir reste blanche, il faut donc le teinter, on peut utiliser « color dye » que l’on applique au pinceau.

Tranche du cuir blanche

Une petite personnalisation de l’étui

Après avoir “tracé” le contour à 3mm du bord sur la pièce de 140 et de 20mm, on imprime le futur emplacement des trous de couture.

On dessine le tracé de la couture

On “perce” le cuir à l’aide d’une alêne de manière régulière sans oublier de percer un trou de chaque côté avec la pointe de l’alêne.

On perce les trous

On arrive maintenant à la couture. 2 aiguilles et du fil de lin poissé (prévoir 3.5 fois la longueur à coudre (suivant l’épaisseur de votre cuir).
Passez votre première aiguille dans le 1er trou de l’avant (et donc le second de l’arrière).
Tirez jusqu’à « équilibrer » votre fil.

On démarre le point sellier

Ramenez le fil « arrière » par le plus haut trou de la face arrière de la pochette.

On fait attention à ne pas se tromper de trou, ni se piquer

Voilà le premier point de fait !

BRAVO, vous venez de réussir votre premier point de sellier.

Recroisez votre fil dans le second trou (le fil avant passe à l’arrière et inversement)
En clair, vous devez doubler votre premier point, les suivants, un point « simple » suffira.

On continue jusqu’au 4ème trou, on y implante le “fermoir”

On n’oublie pas de mettre le fermoir

Maintenant, coudre, on ne relâche pas, y’en a pour un moment…
Arrivé à l’autre extrémité, doubler le « dernier » point en ressortant vos aiguilles à l’intérieur.

Faite un noeud “double” et serrer fortement. Couper l’excédent avec un cutter.

Le petit noeud de la fin

“Ecraser” la couture (délicatement tout de même…) afin de fignoler (Dixit Maitre Shen).

On martèle (pas trop fort non plus)

A vos cuirs !