Lund, Cornhill à Londres

Par charlie48horlogerie
Thomas LUND était négociant/tourneur sur ivoire, par la suite il fit faire ses productions qui étaient toujours de haute qualité.
5810
ci dessus le fils William Lund.
Exemple d’étiquette apposée sur un nécessaire  » Bought from Thomas Lund at 57 Cornhill, London « .

Il fabriquait tous ces délicieux raffinements victoriens dont nous raffolons, semainiers, nécessaire (rasage couture cigares…), coutellerie divers et variée…

Thomas Lund à commencé en 1804. Il déménagea au 57 Cornhill, London en 1814. C’est son père qui commença la lignée, il est mort en 1806 et fut le premier tourneur d’ivoire de York. (du fait du colonialisme anglais une importante quantité d’ivoire fut acheminée en Angleterre des la fin du XVIII°)

Le magasin de Cronhill conserve sa fassade originale du début du XIX°, une publicité y était représentée  » An Improved Cork Extractor by the Queen’s Patent. »
William Lund rejoint son père en 1835 et repris totalement l’affaire en 1845.

Thomas Lund est mort en 1845.  William Lund est mort en 1859. Ce fut la fin de LUND, toutefois l’entreprise continua sous le nom de William Lund and Son avec une nouvelle adresse  : old Broad street, London. cette entreprise fut dissoute en 1972 !

lund_a10 Straight_razor_Cut_throat_By_Lund_57_Corn_Hill_5_8_db1a62ccb907c4755d5c_1   IMG_4207 11-16-vintage-ivory-lund-straight-razor-cornhill-london-139-p

 

altus Un Lund 5/8″ avec l’adresse de Fleet Street (adresse du magasin ouvert par le fils William Lund) 23, 24 Fleet Street, 1845-1880, Arrivé avec un manche en os trop petit (la pointe battait contre le pivot de l’espaceur) maintenant il a un manche provisoire en bakelite en attente d’une en ivoire. Il s’est affuté presque tout seul et m’a offert un rasage idéal ce matin

6732306kaj

charlie48horlogerie un plus moderne

Image36 Image35

vierge de fer  Lund 57 Corhill. restaurer d’origine (chasse ivoire) sauf rivets

sam_0810

 

 

 

charlie48horlogerie un exemplaire sympathique

 

 

 

lund_razor_1